28 mai 2024
poste a souder choisir

Poste à souder : Quels sont les principaux critères à examiner avant d’en acheter un ?

Le poste à souder peut aussi bien servir aux bricoleurs amateurs qu’aux professionnels…

En effet, le soudage est bien souvent indispensable pour assembler deux pièces de métal (ou plusieurs) entre elles. Celles-ci sont alors chauffées pour aider à la fusion. Il s’agit d’une technique qui est largement utilisée pour les travaux de plomberie, de carrosserie ou de serrurerie. Bien entendu, il existe un type de poste à souder spécifique pour chaque procédé de soudure. Il est donc indispensable de prendre en compte certains éléments avant d’acheter un tel matériel. 

Voici les principaux critères de choix pour réaliser l’achat d’un poste à souder. 

Tout d’abord, quels sont les différents modèles de poste à souder à connaître ? 

poste a souder choisir differents modeles

Comme nous l’avons indiqué juste avant, le poste à souder sert essentiellement à lier des pièces de métal entre elles (par exemple, l’aluminium, le fer et l’inox). 

Ceci se fait selon trois techniques de soudage, à savoir : le soudage à l’arc électrique, le soudage au fer chauffant et le soudage à la flamme. Pour ces différentes méthodes, il faut généralement faire usage d’un poste à souder en particulier et sur le marché, plusieurs modèles sont mis en avant, dont : 

  • Le poste à souder MMA (Manual Metal Arc) Inverter : C’est l’outil parfait pour des bricoleurs qui débutent avec les travaux de soudure parce que la maniabilité de l’appareil est relativement simple. Ainsi, la soudure de matériaux tels que l’acier, la fonte et l’inox se fera aisément. Cet outil ne peut souder l’aluminium et le cuivre. 
  • Le poste à souder pour réaliser la soudure semi-automatique : C’est le type de machine qui est idéal pour des travaux conséquents. Ce poste à souder est doté d’un fil fourré qui à l’aide d’une torche se déroule afin de permettre les travaux de soudure. 
  • Le poste à souder MIG (Metal inert gas) MAG (Metal active gas) : C’est le modèle parfait pour les professionnels qui font de la soudure de manière régulière. La machine possède une bobine de fil plein ou massif (soit en inox, soit en acier cuivré) qui aide à souder les pièces avec un apport de gaz neutre ou actif. À noter aussi que la soudure MIG est recommandée pour les soudures d’alliages légers, tandis que la soudure MAG sert essentiellement pour les métaux lourds. 
  • Le poste à souder TIG : Avec ce type d’appareil, il est possible d’effectuer des travaux de soudure fins et qui exigent un haut niveau de précision. 

Vous ne savez pas vraiment quel type de poste à souder choisir pour vos travaux ? Rendez-vous sur cette page pour obtenir un guide comparatif sur les modèles les plus performants du marché. 

Qu’en est-il des critères ? 

poste a souder choisir criteres

Comme vous pouvez vous en douter, plusieurs éléments sont à prendre en considération pour le poste à souder. 

1. La puissance 

C’est un point qui est indispensable parce qu’il peut avoir une influence sur l’utilisation du poste à souder. 

En effet, la puissance du matériel va être déterminante pour la soudure de certains types de matériaux. Ici, cet élément est mesuré grâce à l’indicateur “facteur de marche” et il est exprimé en pourcentage. Il vous permet de connaître les performances de l’outil pour une utilisation de 10 minutes à une température de 40℃. Ainsi, un pourcentage élevé indique que vous pourrez faire usage du poste à souder pour des travaux intensifs. 

Cela dit, si vous comptez vous en servir pour des travaux occasionnels (par exemple, pour souder des éléments de déco dans une petite chambre), orientez-vous vers un poste à souder de 40 à 130 ampères. Veillez quand même à privilégier des électrodes de 1,5 à 3,2 mm. 

2. L’épaisseur du métal 

C’est un autre élément à vérifier avant d’acheter votre poste à souder parce que comme nous l’avons vu plus tôt, il existe plusieurs modèles sur le marché. 

Dans ce cas précis, vous devez vous attarder sur le diamètre de l’électrode de la machine, car c’est ce qui définit l’épaisseur du métal approprié pour vos travaux. Prenons comme exemple, une électrode de 1,5 mm. Ici, l’épaisseur du matériau ne doit pas être au-delà d’1 mm. De ce fait, si vous comptez souder deux pièces d’un siège, il ne faudra pas dépasser 1 mm pour ce type d’électrode. 

Par ailleurs, vous devez aussi faire attention à l’intensité du courant nécessaire pour vos travaux. Celle-ci se situe généralement entre 20 et 25 ampères. Ceci est important parce que vous éviterez ainsi de faire des trous dans votre métal lors de la soudure. 

3. Le prix 

Ce dernier point est décisif pour l’achat d’un poste à souder. 

À cet effet, il est bon de noter que le prix prend en compte la puissance du poste à souder, le type et l’épaisseur de métal qu’il peut souder. Ceci étant dit, sachez que les machines bas de gamme coûtent habituellement 100 € environ et s’il vous faut un modèle extrêmement performant, vous devrez prévoir au moins 300 €. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *